Chargement

Les livres photo ont supplanté les albums traditionnels. Finis, les tirages classiques à coller un par un, le livre photo se conçoit depuis son ordinateur et donne un résultat de qualité et personnalisé. Une récente étude portant sur 18 ouvrages au format A4 paysage avec une couverture rigide a permis de faire un bilan général.

 

Logiciels simples et flexibles

 

La majorité des logiciels de création de livres photo sont faciles à prendre en main, mais certains requièrent un temps d’adaptation plus long. Heureusement, la plupart offrent une assistance efficace. Les outils de mise en page diffèrent en revanche sensiblement. Les modèles préinstallés empêchent tout redimensionnement ou changement de disposition des images.

 

Images de qualité

 

Dans l’ensemble, tous les laboratoires photo ont produit des images fidèles au rendu satisfaisant. Certains prestataires pèchent cependant par excès de soulignement de la netteté et des contrastes, créant un décalage important entre les versions originales et imprimées des images.

 

Attention à la reliure

 

Quelques livres souffrent pèchent par une reliure de mauvaise facture. Pour certains, l’ouverture à plat n’a pas été respectée, pour d’autres la quantité excessive de colle a gâché le résultat. Un fournisseur a présenté un livre photo dont la première et la dernière page gondolent à cause de l’humidité durant le stockage et le transport. C’est donc un point essentiel à vérifier lors de la sélection d’un prestataire.

 

Service client efficace

 

Toutes les entreprises dont le service client a été sollicité à cause d’un petit problème technique ont réagi positivement en proposant de renvoyer un nouvel exemplaire gratuit ou de le mettre à disposition dans l’une de ses succursales.

 

La bonne qualité générale des livres photo garantit leur bonne longévité, même s’ils sont fréquemment manipulés. Pour conserver et revire ces précieux souvenirs de génération en génération, il reste un excellent support.

 

En haut